Editorial n°29

Nous publions dans ce recueil, les articles du Dr Elie Attias, parus depuis 2005, dans la revue Médecine et Culture dont il est le créateur avec Ruth Tolédano- Attias. Cette initiative fut heureusement suivie et adoptée par un grand nombre de confrères et de consoeurs et a pu se développer et se poursuivre jusqu’à présent moyennant travail, volonté et persévérance.

En France, la loi sur la laïcité et la liberté de conscience sont des principes qui régissent l’espace public et permettent le dialogue entre les citoyens. La laïcité est un lieu neutre à partir duquel des individus venus d’horizons différents peuvent parler et débattre, se contredire, mais néanmoins, vivre ensemble. Durant l’année 2004, le débat sur la laïcité occupait l’espace public.

Par principe, le personnel médical soigne des personnes, quelles que soient leurs origines, leurs croyances, leurs différences culturelles, leurs convictions sociales ou politiques. Dans le lieu où s’exerce la profession médicale, obligatoirement neutre, différentes appartenances culturelles doivent se retrouver, sans aucune restriction ni exclusive. Cette neutralité est, non seulement vitale, mais elle est une obligation éthique pour les personnels médicaux qui s’adressent à tout être humain en situation de vulnérabilité.

Nous avons donc pensé qu’il serait opportun d’élaborer un projet culturel qui pourrait intéresser le corps médical. Nous avons alors réuni une trentaine de médecins, hospitaliers et libéraux et nous avons débattu de ce projet qui s’est concrétisé sous la forme d’une revue ‒ Médecine et Culture ‒ que nous diffusons au mois de juin et de décembre et qui comprend une partie médicale dont les thèmes sont définis et traités par des universitaires et des médecins libéraux, une partie culturelle qui sollicite le corps médical, des intellectuels, des écrivains, des artistes, sur des faits de société, la littérature, la philosophie, l’art, la musique, le cinéma… Depuis sa création, en décembre 2004, tous ceux qui écrivent et qui participent avec beaucoup de dévouement à cette revue sont des bénévoles. Votre soutien nous encourage à poursuivre et à faire durer ce projet, de manière totalement autonome.

Cette publication est distribuée en grand nombre. Elle est répertoriée à la Bibliothèque nationale de France, à la bibliothèque de l’Académie de Médecine, dans le Catalogue et Index des Sites Médicaux de langue française au CHU de Rouen, dans quelques bibliothèques universitaires, sur le site internet du CHU de Toulouse et de certains établissements privés.

Bonne et heureuse année 2019